CITATIONS

Citations de Clint, glanées ça et là... Si vous voulez apporter votre pierre à l'édifice : un petit mail !

-"Je pense être un bon chef car je travaille avec respect, sans dépassement et sans vantardise. Je pense qu'on est un bon chef quand les autres aiment ce que vous faites.» Clint Eastwood 2012 "Métier: réalisateur" de Mike Goodridge 2014

- Aux acteurs qui me disent "Je suis meilleur à la neuvième prise", je réponds "Ah bon ? Dommage !"

- J'aimerais bien tourner pour Steven Spielberg. (Télé Loisirs N°1394 - 17 novembre 2012)

- Après Gran Torino, j'avais décidé de ne plus être acteur et réalisateur en même temps et que ce serait désormais l'un ou l'autre. (Cinéma Teaser N°19 - novembre 2012)

- J'aimais faire les choses quand j'en avais envie... Une chose que Maggie dut apprendre à mon sujet, c'est que je comptais bien faire ce qui me plaisait.

- Je ne gagnerai jamais d'Oscars, et tu sais pourquoi ? Un, parceque je ne suis pas juif. Deux, parceque je gagne trop d'argent pour ces vieux shnoques de l'Academy. Trois, et c'est le plus important, parceque j'en ai rien à foutre !

- Je ne sais pas si vous gagnerez de l'argent avec. Mais je pense que vous serez fiers d'avoir ce film dans votre catalogue. (Aux dirigeants de la Warner à propos de Million Dollar baby)

- Chaque homme tombe amoureux une fois dans sa vie... parfois plus... (A propos de "Sur la route de Madison")

- Le premier village est à 250 km d\'ici;c'est pas tout près mais si tu économises ton souffle, tu peux y arriver... (Le Bon, la Brute et le Truand)

- A propos de la série RawHide, comme tout le monde le sait, Clint était complétement blasé de la routine de la série, voici ce qu'il déclare : "Vous savez, c'est dur d'avoir à faire de la merde toutes les semaines et d'essayer de mettre du parfum dessus, alors qu'au bout du compte ça puera peut être quand même ! ".
Cette citation sors tout droit de la biographie de Richard Schickel. (Merci à Simon Berko)

- "Il faut peu de caméras, sinon cela prouve que l’on n’est pas metteur en scène puisqu’on ne sait pas où la poser". Clint Eastwood

- "On n'est jamais trop vieux pour apprendre la tolérance". (Clint Eastwood lors de la sortie de "Gran Torino")

- "Les gens qui acceptent leur âge comme un plus, plutôt que comme un moins, ça me touche." (Catherine Hiegel, doyenne de la Comédie-Française, parlant de Clint)

- "J'aime ces gueules de mec qui ont vécu et ne se sont pas fait chier à attendre la mort". - (Catherine Hiegel, doyenne de la Comédie-Française, parlant de Clint et Sean Connery)

- "Vous avez remarqué comme parfois on peut tomber sur le genre de personne qu'il vaut mieux pas faire ch... ?... C'est moi !" (Walt Kowalski dans "Gran Torino" de Clint Eastwood )

- "Ce n'est peut-être que mon opinion,mais à mes yeux il n y pas d'art original purement américain en dehors du western et du jazz" (Clint Eastwood)

- Dans les années 60, un western italien, c'était aussi incongru qu'une pizza hawaïenne. (Elli Wallach - Citation relevée dans le documentaire de Hans-Jürgen Panitz et Peter Dollinger (Allemagne, 2006) diffusé sur Arte le 07/02/2008)

- Mon père m'a toujours dit "Montre leur tout ce que tu sais faire et ne t'en fais pas pour ce que tu vas avoir. Travailles pour eux gratuitement et rends toi irremplaçable. La récompense viendra plus tard."

- Quand elle sera décidée, accepterez-vous de bénir notre union ?
- Attendre qu'une femme prenne la bonne décision? On peut attendre longtemps (Pale Rider)

Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois

Tu as fait deux erreurs : la première, tu as posé une question. La seconde, tu as posé une autre question. (Million Dollar Baby)

Hey, petit ! La prochaine fois que ton père voudra une baby-sitter, dis-lui d'aller chercher dans les pages jaunes. Ça lui coûtera moins cher. (La Relève)

Moi, je ne suis pas un extrémiste. Je peux être très libéral pour certaines choses et il m'arrive d'être très conservateur pour d'autres.

La beauté du cinéma, c'est de pouvoir tenter quelque chose de différent.

Quand j'ai réalisé mon premier film, Un frisson dans la nuit (1971), on ne me prenait pas au sérieux. Pour le studio, c'était un peu : "Laissez-le jouer avec son argent de poche, il reviendra pour les affaires sérieuses."

Je peux dormir sur mes deux oreilles, mon pire ennemi veille sur moi... (Eastwood à Eli Wallach dans Le Bon, la brute et le truand , de Sergio Leone)

Le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont le pistolet chargé et ceux qui creusent, toi tu creuses... (Eastwood à Eli Wallach dans Le Bon, la Brute et le Truand)

J'ai toujours été fasciné par les victimes, y compris dans mes films d'action, y compris dans l'Inspecteur Harry. Par la façon dont un incident a pu déterminer le cours de leur existence et les conduire là où ils ont abouti. (au sujet de Mystic River)

Il n'y a qu'une seule façon d'avoir un mariage heureux, et dès que je la connaîtrai, je me marierai à nouveau.

-Vous ne croyez pas que nous allons vous laisser faire ça ?
-Qui ça nous ? T'es tout seul, connard !
-Smith, Wesson et moi !"... (Dans Le Retour de l'Inspecteur Harry )

Au début, j'étais à peu près seul, puis on a été deux. Et maintenant, nous voilà trois ! Je vais finir dans un détachement de cavalerie... (A propos de son rôle dans Le Bon, la brute et le truand )

Moins un homme est sûr de lui, plus il risque d'être bourré de préjugés.

Si vous voulez une garantie, achetez un toaster.

Il y a encore des gens qui viennent me voir et me demandent de leur signer un autographe... sur leur flingue !

Quel que soit le succès, je le dois à beaucoup d''instinct et un peu de chance.

Mon engagement va plus loin que simplement jouer ou réaliser. J'aime tous les aspects de la création d'un film et je suppose que je me dévouerai toute ma vie au cinéma.

Ce film coûte 31 millions de dollars. Avec ce genre de budget, je pourrais envahir un pays...

J'aime autant diriger qu'être dirigé.

Je me suis toujours efforcé de travailler à partir d'histoires solides ayant pour armature des scénarios dynamiques. Certains de mes films ont comporté leur dose de sexe et de violence. Mais en comparaison avec ce qu'on peut voir aujourd'hui, "L'inspecteur Harry" paraît bien anodin. Je ne suis qu'un parmi d'autres. J'espère avoir diverti le public, fait rire quelques-uns. J'espère avoir attiré l'attention sur certains sujets et avoir provoqué la réflexion. Voilà c'est tout. Vous savez, le cinéma ne va pas résoudre les crises dans le monde ni la famine en Afrique. Contrairement à ce que certains aimeraient bien faire croire, le cinéma ne possède pas ce pouvoir. (Ciné live, septembre 2000, à l'occasion du festival de Deauville)

A 70 ans passés, il fait de bons ou d'excellents films avec la constance d'un ouvrier en usine. ( The New York Times )

Il est évident qu'une part de vous-même se glisse dans vos personnages, je ne me préoccupe pas de moi-même. Je joue des personnages, ils sont reliés à moi, c'est obligatoire.

si je ressemble un jour à un basset et bien je jouerai les bassets

Les avis c'est comme les trous de balles....tout le monde en a un! (L'Inspecteur Harry est la dernière cible )

Vas-y, fais moi plaisir ! (Le retour de l'inspecteur Harry , Harry Callahan)