Comment entretenir son fer à souder ?

Comment entretenir son fer à souder ?

Comment entretenir son fer à souder ?

En tant qu’utilisateur d’un fer à souder, il est normal de s’intéresser à comment l’entretenir si vous tenez à ce qu’il soit toujours en bon état. Il faudra le faire régulièrement parce que le contact de la pointe de fer et les métaux chauds rend cette dernière vulnérable à la rouille ou à la corrosion. Voici deux méthodes qui vous permettront d’utiliser votre fer à souder pendant plusieurs années.

Méthode 1 : Nettoyer la pointe

Pour le nettoyage de la pointe, il faudra tout d’abord laisser refroidir le fer pendant une vingtaine de minutes. Ce qui vous permettra de nettoyer le fer le plus soigneusement possible sans pour autant vous bruler. Il est conseillé de nettoyer également l’embout après le nettoyage du fer à souder terminé afin de réduire l’accumulation.

Essuyez ensuite avec une éponge de préférence humide sans soufre et sans cellulose le fer à souder. Une telle opération permet de débarrasser le fer de toute légère accumulation. Cela vous permettra aussi de savoir si le fer est toujours chaud pour ne pas être touché avec la main nue.

Vous devez vous servir uniquement d’éponge spécialement conçue pour le soudage puisque les éponges ordinaires ne vous permettront de retirer efficacement la soudure. Procurez-vous également de la laine d’acier que vous allez par la suite humidifier légèrement.

Elle vous permettra d’éliminer les tâches ou la rouille. Il est important de préciser que la laine d’acier demeure l’unique produit de nettoyage pouvant vous débarrasser efficacement des tâches et de la rouille. Il ne faut surtout pas utiliser le papier de verre. Il est corrosif pour la pointe du fer à souder.

A lire aussi : Quel format de CD pour ma chaine Hifi ?

Méthode 2 : Maintenir votre fer à souder en bon état

Pour cette deuxième méthode, il est conseillé de se procurer une soudure de très bonne qualité. Certes, une soudure de qualité moyenne vous fera gagner de l’argent, mais attendez-vous à ce qu’elle vous cause des dommages au fil du temps. Dans la brasure se trouveront surement des impuretés qui pourront inhiber les capacités de transfert de chaleur de celle-ci. Pourquoi ne pas choisir une soudure 50/50 ou 60/40.

Il faudra aussi éliminer après chacune de vos utilisations l’accumulation des débris. Prenez le soin de toujours éteindre le fer et le laisser refroidir avant de vous y mettre. Une fois, le fer refroidit, vous pouvez retirer la pointe puis tapoter le canon afin de déloger tous les débris. En cliquant sur ce lien vous retrouverez un guide d’achat des fers à souder. Votre fer ne sera plus bouché et vous pourrez

cela empêchera l’accumulation de boucher votre fer à souder avec le temps et de diminuer son efficacité. Vérifiez ensuite le cordon de votre fer à souder. À cause de la chaleur, celui-ci est susceptible de s’endommager. Si vous constatez que celui-ci s’endommage, n’hésitez pas à contacter un électricien pour le remplacer. Un fer à souder dont le cordon est endommagé est simplement inefficace et surtout très dangereux.

A voir également : Cet article sur les fers !

La toute dernière chose à faire ici est de nettoyer la pointe de votre fer à souder régulièrement c’est-à-dire au cours de son utilisation. Cela vous permettra de souder avec facilité. Faites le nettoyage avec une éponge humide à la fin de chaque course afin de prévenir l’accumulation.

Ce faisant, vous constaterez à la fin de la soudure qu’il n’y aura pas beaucoup à nettoyer au bout de pointe.

 

LegendeMan

Les commentaires sont fermés.