Comment monter une imprimante 3D ?

Comment monter une imprimante 3D ?

creator-pro-3d-printer

L’imprimante 3D s’impose aujourd’hui comme une véritable innovation dans plusieurs domaines, notamment dans l’éducation. Et vu sa prolifération en différentes variétés sur le marché depuis quelques années, certains se demandent si son montage est aussi facile à réaliser. Ainsi pour apporter plus d’éclairage à ces interrogations, nous vous présentons dans cet article les différentes étapes de la fabrication d’une imprimante 3D.

L’acquisition des kits

D’abord, il sied de rappeler que la fabrication des pièces devant servir à la conception de l’imprimante 3D n’entre pas dans ces étapes. Par conséquent, la construction de l’imprimante démarre par l’acquisition des kits d’instrument. Dans ce kit se trouvent toutes les pièces entrant dans le cadre de ce travail.

Le choix du design

Une fois les kits dans votre main, il sera question désormais de savoir quel type d’imprimante vous voulez construire puisqu’il existe une diversité de cet appareil.

impression 3d nain

Assemblage des pièces

C’est la première véritable phase pratique de ce long processus qui pourrait vous prendre des jours. Ainsi, après avoir ouvert les kits, c’est le moment de répartir les différentes structures. Comme exemple de structure, nous pouvons citer le montage du plateau chauffant, l’ajustement des pièces métalliques dans celles plastiques produites par une autre imprimante 3D.

La conception d’extrudeur

Cette deuxième pratique vous plonge plus en profondeur des choses. Le montage d’extrudeur, c’est l’association des moteurs des filaments plastiques avec les têtes chauffantes d’impression. Et une fois l’extrudeur monté, vous câblez ses têtes afin de le mettre en sécurité.

De même, compte tenu de la petite marge de manœuvre dont vous disposez à certains niveaux de cette étape, vous serez amené à faire usage de la soudure sur certains branchements.

A lire après ceci: Ma recette pour de bonnes pâtes italiennes

Mise en place des cartes électroniques

Le montage des cartes électroniques est une étape cruciale dans la fabrication d’une imprimante. Il se déroule en deux phases. Concernant la première carte électronique, c’est elle qui guide le déplacement du plateau d’impression. Elle pilote aussi l’extrudeur déjà fabriqué et sert de support pour les têtes d’impression.

Étant donné que notre imprimante est en 3D, le montage de deux autres extrudeurs est indispensable. Et pour réussir ce travail, l’installation d’une deuxième carte électronique est nécessaire. Cette carte électronique établit la connexion entre tous les autres secteurs montés dans le cadre de la fabrication de cette nouvelle imprimante.

Alimentation électrique

Après avoir réussi le montage de la carte électronique, l’étape la plus difficile est franchie. Il ne reste qu’à effectuer maintenant un essai de branchement électrique pour contrôler la justesse du travail abattu jusque-là. Et puisqu’elle est au centre de tout le système, c’est sur la carte électronique que le branchement est réalisé.

Si les différents montages sont exécutés selon les règles, les têtes des extrudeurs doivent s’allumer, et c’est l’imprimante 3D qui est ainsi conçue. Une connexion peut s’établir avec un autre périphérique (ordinateur par exemple) pour le piloter. Mais l’allumage de l’appareil ne signifie pas encore la fin du processus.

Calibration

Cette dernière étape consiste à effectuer les derniers réglages sur l’imprimante fabriquée : réguler la température du lit chauffant et celle de la tête d’extrudeur, mettre à l’équerre l’axe vertical et horizontal du plateau d’impression. Et pour finir, ce travail doit être corroboré par l’impression d’un objet en 3D.

LaBrute

Les commentaires sont fermés.